Répit famille pour jeunes mamans

AdobeStock_85295472Les moments de répit sont également une nécessité pour les mamans qui viennent d’accoucher, qui ont de jeunes enfants à la maison ou encore qui sont au bout du rouleau. Le quotidien n’est pas toujours facile pour qui se donne à plein, sept jours par semaine, depuis des années. Aussi, les services d’aide à domicile sont-ils les bienvenus!

Les jeunes mamans aux prises avec des problèmes n’obtiennent pas nécessairement toujours l’aide qu’il le faudrait à portée de main. Parfois, les membres de la famille rapprochée ne vivent pas à proximité, aussi est-il difficile d’obtenir l’aide qu’ils pourraient leur apporter. Pour d’autres, la question ne se pose pas parce que la famille n’est tout simplement pas présente. Via les Centres locaux de services communautaires (CLSC), il est cependant possible d’obtenir de l’aide pour combler des besoins ponctuels tels que les repas, l’entretien ménager, les courses, etc… Mais il n’est pas toujours évident de l’obtenir au moment où le besoin de fait sentir.

C’est à ce moment que les services d’organisations publiques, mais également d’organismes privés, entrent en ligne de compte. L’aide arrive à point et n’est pas nécessairement accordée qu’aux mamans vivant des difficultés familiales – femmes battues, familles recomposées, familles handicapées ou monoparentales -. Cette aide est accordée aussi à des familles bien ordinaires qui, avec l’arrivée d’un poupon, peuvent elles aussi éprouver des besoins au quotidien. C’est ce qu’on appelle des relevailles, un retour à la maison organisé, cela parfait après un accouchement long et compliqué.