Comment prévoir l’aide à domicile dans votre budget

AdobeStock_78545857

Lorsque la décision de demeurer à domicile le plus longtemps possible est prise par une personne malade ou une personne âgée, seule ou en couple, et que les lieux physiques ont été aménagés – assurant mieux-être, santé et sécurité -, il faut alors songer aux ressources financières qui existent pour nous venir en aide.

D’abord, il s’agit d’établir la liste des besoins qui sont les nôtres en tant que personne atteinte d’une maladie, en perte d’autonomie ou vieillissante. Parce que chaque service a un coût et chaque coût peut être différent selon que le service est dispensé par un organisme privé, un organisme public ou un organisme communautaire.

Le gouvernement québécois offre un programme d’exonération financière pour les services d’aide domestique permettant aux personnes ayant recourt aux services d’une entreprise d’économie sociale de bénéficier d’une réduction du tarif horaire demandé. Les services qui sont couverts sont l’entretien ménager léger (lessive, balayage, époussetage et nettoyage), l’entretien ménager lourd (grand ménage, déneigement, etc..), l’entretien des vêtements, la préparation des repas et les accompagnements divers.

Cela dit, certaines conditions doivent être respectées pour être éligible au programme : il faut être âgé de 65 ans et plus, ou encore être âgé en 18 et 64 ans mais avoir besoin de services d’aide domestique et être recommandé par un Centre local de services communautaires (CLSC) ou un Centre de santé et de services sociaux (CSSS).

Enfin, la personne doit effectuer une demande d’aide financière si elle veut y avoir droit. Chacune des demandes transmises au gouvernement est étudiée en fonction du revenu familial. Il existe par ailleurs différents seuils d’exemption, soit 13 938 $ pour une personne vivant seule, 25 694 $ pour un couple et 3 081 $ pour chaque personne à charge, que ce soit un adulte ou un enfant. Lorsque le revenu familial excède le seuil d’exemption, le montant maximal d’aide variable est réduit pour chaque tranche de 1 000 $ qui excède le seuil d’exemption.

Bref, il faut prendre le temps d’explorer toutes les pistes de solutions afin de profiter pleinement de toutes les possibilités.

Évidemment, la disponibilité de tous ces services est de plus en plus difficile compte tenu du vieillissement de la population et de l’explosion des demandes d’aide à domicile. Le recours aux services d’entreprises privées qui se spécialisent dans l’aide à domicile est donc de plus en plus nécessaire. Certaines de ces entreprises ont développé une approche qui rend leurs services très accessibles autant du point de vue financier que logistique. A faible coût, vous pouvez donc avoir accès à des professionnels compétents et expérimentés qui vous permettront de continuer de jouir de la vie chez-vous, peu importe votre condition et vos moyens financiers.Enregistrer