Les délais pour obtenir de l’aide à domicile

AdobeStock_66457280
Ce n’est un secret pour personne, la population québécoise est vieillissante. Aussi, obtenir de l’aide à domicile peut s’avérer être un exercice long et sinueux puisque les demandes sont nombreuses. Les grands centres urbains sont, par voie de conséquence, les endroits où vivent le plus grand nombre de personnes âgées et/ou en perte d’autonomie. Aussi est-il plus difficile d’y obtenir de l’aide dans un délai raisonnable.

Encore faut-il savoir à qui s’adresser selon les besoins qui sont les nôtres. Il est important de déterminer s’il s’agit de besoins de santé publique (aide auditive, aide visuelle, transport ambulancier, obtention d’appareils médicaux, etc…), d’habitation (adaptation du domicile, allocation-logement, habitation à loyer modique, supplément du loyer, etc…), ou encore de besoins liés à la perte d’autonomie (permis de conduire, mandats d’inaptitude, transport adapté, aide à domicile diversifiée, etc…).

Une fois les besoins bien identifiés, il faut s’adresser au préalable au Centre local de services communautaires (CLSC) de sa communauté. Les organismes privés d’aide à domicile sont également des endroits de choix pour obtenir des services, puisqu’ils sont assujettis à tous les programmes d’aide et de subventions gouvernementales. Les conseillers et les professionnels qui y œuvrent les connaissent et dirigent les bénéficiaires en ce sens.

Enregistrer